Treatment 2021-10-14T07:40:42+00:00

Traitement phytosanitaire NIMP-15

Conformément à la réglementation internationale de la FAO (Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture) sur les mesures phytosanitaires, chez Itepal nous soumettons toutes nos palettes à un traitement thermique (HT) selon la réglementation ISPM-15, assurant ainsi un transport international dans des conditions de sécurité totale.

Dans ce type de traitement, les palettes en bois sont chauffées à une température minimale de 56 degrés pendant une durée estimée à plus de 30 minutes, chauffant le cœur du bois pour tuer et prévenir les éventuels parasites qui pourraient se nicher dans la palette, garantissant ainsi que le transport de marchandises, notamment dans le secteur alimentaire, s’effectue dans des conditions optimales de sécurité et de qualité alimentaire.

Ce traitement thermique (HT) permet, entre autres, de fumiger des parasites tels que :

  • Insectes tels que oedemeridae, anobiidae, bostrichidae, siricidae, buprestidae, cerambycidae, curculionidae, iIsoptera, lyctidae (avec quelques exceptions)et scolytidae.
  • Les nématodes, comme le bursaphelenchus xylophilus.

Le bois peut être un vecteur potentiel de nuisibles s’il n’est pas correctement traité. Ainsi, une fois que le parasite s’est niché, il peut être une source d’expansion dangereuse, surtout si l’on tient compte du fait que les marchandises, lorsqu’elles sont transportées par voie terrestre, aérienne ou maritime, peuvent infecter l’environnement dans lequel elles circulent, et qu’il est d’une importance vitale de s’attaquer au problème à sa racine. Grâce au traitement thermique (HT) que nous appliquons aux palettes, nous empêchons la propagation d’organismes nuisibles dans le commerce international, respectant ainsi les exigences phytosanitaires.

Législation internationale

En raison de cette réglementation, de nombreux pays ont fait du traitement thermique NIMP-15 une condition préalable à l’exportation, non seulement dans les pays européens, mais aussi au-delà des frontières de notre continent, comme les États-Unis, le Canada, la Chine, l’Afrique du Sud, l’Amérique centrale et l’Australie.

Cette exigence est d’une importance capitale dans le domaine des marchandises internationales, car après l’inspection douanière, les palettes peuvent faire l’objet d’une destruction ou d’un rejet si elles ne sont pas conformes à la réglementation en vigueur en matière de traitement phytosanitaire. Dans ce cas, bien que les marchandises soient renvoyées à l’origine moyennant un supplément de prix, elles ne peuvent être renvoyées dans leur emballage d’origine.

Dans le cadre du transport européen, il est désormais également nécessaire que les emballages en bois utilisés soient conformes au règlement international pour les mesures phytosanitaires nimf 15 dans les expéditions vers les îles Canaries, il faut donc désormais en tenir compte dans nos exportations vers ces îles.